Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Comité de soutien à Daniel Ibanez

C'est quoi ce blog ?

18 Juin 2014 , Rédigé par Comité de soutien

Daniel Ibanez, c'est un opposant au le projet de nouvelle ligne Lyon-Turin et il est surtout pour l'utilisation de la ligne ferroviaire existante.

C'est un lanceur d'alertes.

C'est à dire, qu'il passe beaucoup de temps à nous avertir d'un danger pour la société.

Il nous explique, toujours avec des preuves à l'appui, que le projet de nouvelle ligne Lyon-Turin est un abus de conscience, que ne pas utiliser la ligne ferroviaire existante, c'est mettre la vie des riverains en danger.

Ses preuves ? Ce sont les documents et les déclarations de Réseau Ferré de France, celle de la SNCF et celles de tous les partisans du Lyon Turin.

Ce sont leurs prévisions qu'il compare à la réalité, il reprend leur vidéo et montre que leurs déclarations sont erronées.

Avec les opposants, il a mis en évidence les conflits d'intérêts et les irrégularités qui sont repris dans un recours au Conseil d’État qu'il faut absolument lire.

Dépenser 30 milliards d'euros pour ce projet est une folie, alors que la ligne existante est utilisé à moins de 20% de sa capacité et qu'aucun des engagements n'a été tenu !

Et comme il est plutôt efficace comme opposant (voir le site) les promoteurs du projet-a-tout-prix l'attaquent en justice pour le faire taire.

Ils n'attaquent d'ailleurs pas leur propre directeur général qui lui a été condamné à de la prison en 1ère instance ...

Ils disent que leur projet est une "cause sacré", qu'il est "pluri-séculaire" ... alors que toute leurs prévisions depuis vingt ans sont erronées !

Daniel IBANEZ dit simplement :

" Si comme le disent les promoteurs du tunnel, une nouvelle ligne "gommant les Alpes" doit redonner une place concurrentielle au rail,
nous devrions trouver sur plus de 70 % du réseau ferré français "de plaine" une activité fret ferroviaire florissante.
Ce n'est pas le cas."

Il ajoute qu'utiliser la pluri-sécularité comme argument pour justifier un projet, revient à interdire tout débat démocratique.

Et nous, on le défend !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article